500 euros minimum par an crédités sur votre CPF

 

Un sondage a été réalisé en décembre 2019 et publié par Centre Inffo. Il révèle que près de 15 % des salarié.e.s n’ont jamais entendu parler du CPF Compte Personnel de Formation. Ils et elles sont également 28 % à en avoir entendu parler mais sans vraiment savoir de quoi il s’agit. Au final, seulement 57 % de la population concernée connaît le CPF et sait à quoi il sert.

 

Et vous ? Que savez-vous exactement du CPF ?

Qu’est-ce que le compte personnel de formation ?

 

Le Compte personnel de formation (CPF) permet à toute personne active d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Cela dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite.

L’ambition du Compte personnel de formation (CPF) est de contribuer ainsi au maintien de l’employabilité et donc à la sécurisation des parcours professionnel. La personne prend ainsi elle-même l’initiative de son avenir professionnel.

Ainsi, chaque personne dispose, sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr d’un espace personnel et sécurisé lui permettant de s’identifier sur son Compte personnel de formation (CPF).

 

Ce site lui permet également :

 

  • d’accéder aux informations qui le ou la concernent (par exemple : le crédit en euros enregistré sur son compte).
  • d’obtenir des informations sur les formations auxquelles il ou elle peut recourir dans le cadre du Compte personnel de formation (les formations éligibles au Compte personnel de formation).
  • d’avoir un premier niveau d’information sur les financements de formation.
  • d’avoir accès à des services numériques en lien avec l’orientation professionnelle.

Grace à vos droits CPF, vous pouvez ainsi, par exemple, réaliser un bilan de compétences.

Pour qui ?

 
Les salarié.e.s

 

Depuis 2020, les salarié.e.s ayant effectué une durée de travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale ou conventionnelle du travail sur l’ensemble de l’année 2019 ont ainsi acquis 500 euros par an pour se former (plafonné à 5 000 euros). Et pour les salarié.e.s peu ou pas qualifié.e.s qui n’auraient pas atteint un niveau de formation sanctionné par un diplôme classé au niveau 3 (CAP, BEP), le montant annuel du crédit CPF est alors majoré à 800 euros (plafonné à 8 000 euros).

 

Les salarié.e.s à temps partiel

 

Les salarié.e.s à temps partiel, dont le temps de travail est compris entre 50 % et 100 % du temps complet sur l’ensemble de l’année, bénéficient également des mêmes rythmes d’acquisition des droits que les salariés à temps plein afin de renforcer leur accès à la formation et leur employabilité.
Une proratisation est maintenue pour les salarié.e.s dont le temps partiel est inférieur à 50 % du temps complet.

 

Les  indépendant.e.s

 

Le Compte personnel de formation (CPF) est alimenté à hauteur de 500 euros par année de travail, dans la limite d’un plafond de 5 000 euros au titre des activités professionnelles accomplies. Lorsque l’indépendant.e n’a pas exercé son activité au titre d’une année entière, ses droits CPF sont calculés au prorata du temps d’exercice de l’activité au cours de l’année. Pour bénéficier d’une alimentation de son compte, le travailleur indépendant doit être à jour du paiement de la contribution à la formation professionnelle (CFP).

Autre point, celui du CPF dans la fonction publique qui ne dispose pas du même traitement. En effet, pas de monétisation des droits à la formation pour les fonctionnaires. Comme initialement, l’alimentation annuelle du CPF se fait toujours en heures.

 

Un.e fonctionnaire à temps complet (fonction territoriale, hospitalière ou d’État)

 

Il ou elle se verra attribuer 25h de CPF supplémentaires.

Une heure est monétisée 15 €. Cela représente donc 375 €. Une différence donc avec les employés du privé, pour qui l’alimentation annuelle du CPF est légèrement plus favorable.

Comment utiliser le Compte personnel de formation (CPF) ?

 

Le Compte personnel de formation (CPF) est mobilisé par son ou sa titulaire. C’est à dire vous-même ou votre représentant légal. Vous le mobilisez donc afin que vous puissiez suivre, à votre initiative, une formation.

Cette formation peut être mise en œuvre pour améliorer vos compétences ou les faire reconnaître. Mais aussi pour faire évoluer votre carrière et vous tourner vers un nouveau poste. Ou encore pour vous former en vue d’envisager une reconversion professionnelle.

Le CPF a remplacé le DIF. le DIF a existé entre 2005 et 2014. Celui-ci doit être reporté manuellement sur MonCompteFormation par le ou la titulaire pour le convertir en CPF. Attention, la date butoir est fixée au 30 juin 2021. Après cette date il sera trop tard !

Vous voici bien informé.e.s et prêt.e.s à utiliser vos droits CPF !

Retrouvez les bilans de compétences de Catharsis conseil sur le site moncompteformation.gouv en cliquant juste ici.

 

 

Déclic, votre rendez-vous mensuel avec l'action !

Abonnez vous !
Envie de passer à l’action ?

Tous droits réservés – Mentions légales

Contactez nous

Nous sommes situés à Bourges